Préparez votre voyage !

Quand votre école vous a dit il y a plusieurs mois «  Félicitations vous allez partir un semestre en Thaïlande en tant qu’Erasmus », ou que l’association humanitaire dans laquelle vous avez postulé vous a donné son accord ou que vous avez appuyé sur « Acheter votre billet »,  vous avez tout de suite écrit un SMS à vos parents, sauté de joie ou appelé, hystérique, vos amis.

avion

Vous vous êtes immédiatement plongés dans « le Lonely Planet » prêté par Henri le collègue de votre père pour préparer vos excursions. Vous avez pour finir pris contact sur Facebook avec l’ami d’un ami qui était là-bas l’année dernière pour lui demander le nom des bars où vous irez faire la fête, puis vous avez cherché sur internet la boite la plus branchée…

Mais il est possible que dans votre excitation,  vous ayez oublié de planifier deux trois choses importantes pour commencer une nouvelle vie dans un nouveau pays. Pas de panique la Waï Waï Team pense à tout et nous vous avons préparé « le guide de survie de la Wai Waï Expérience » : des choses à faire avant le départ.

Grâce à la Wai Waï Expérience la Thaïlande pratique n’aura plus de secrets pour vous et vous pourrez partir en laissant votre maman rassurée.

 

Sésame ouvre-toi

Envie d’évasion, soyez zen, adoptez la Waï Waï Attitude. Soif de chaleur, d’exotisme et de dépaysement, partez pour la Thaïlande.

Découvrez ses marchés flottants, ses parcs historiques, ses sites archéologiques classés au patrimoine mondial de l’UNESCO et bien d’autres encore.

Partez à l’aventure et venez  nous raconter votre Waï Waï Experience car nous sommes impatients de la partager avec vous.

Allez c’est parti …

C’est le Ministère des Affaires Etrangères qui délivre les visas. Pour les Français, il est possible de rentrer en Thaïlande sans visa pour une durée maximum de 30 jours consacrée au tourisme. Attention dans tous les cas votre passeport doit être en cours de validité (au moins 6 mois après votre date de retour).  Ce statut porte le nom d’exemption de visa et se matérialise par un tampon d’entrée et sortie indiquant la période durant laquelle vous êtes autorisé à séjourner dans le pays. En arrivant par avion un visa de 30 jours est délivré gratuitement.

L’astuce de la Waï Waï Team : Nous vous conseillons de photocopier tous vos documents importants : page d’intro de votre passeport, carte de crédit, billets d’avions, police d’assurance, permis de conduire… En cas de vol vous remplacerez plus facilement  ces documents.

Selon le but de votre voyage  il est donc primordial lors de sa préparation de faire une demande (ou non) de visa. Si votre cas est «  Séjour non touristique » de type « Etude et stage » qu’on appelle le « Visa Non Immigrant », vous devez avant de partir vous rendre à l’ambassade muni de : d’un passeport, avec sa copie, valide au moins 6 mois pour un visa une entrée, et 18 mois pour un visa entrées multiples, de 2 photographies d’identité 5 x 6 cm, de 2 exemplaires du formulaire remis par l’ambassade, remplis, datés et signés, le paiement de 50 Euros (2000 Bahts) pour un visa n’autorisant qu’une seule entrée, 120 Euros  (5000 Bahts) pour un visa autorisant plusieurs entrées.

Le délai d’obtention du visa est d’environ 48 heures s’il ne manque aucune pièce. En tant qu’étudiant vous rentrez dans la catégorie EV de ce visa. Le visa « Educational Visa » est délivré par les ambassades de Thaïlande qui nécessitent une lettre d’admission de l’établissement lors de l’inscription. Vous seront accordés dans un premier temps 90 jours sur place à faire renouveler au bureau de l’Immigration pour une durée d’un an maximum.

Au niveau du visa étudiant stage il est également délivré par les ambassades thaïlandaises, une lettre de l’employeur est obligatoire. Le séjour est dans un premier temps accordé pour 90 jours à faire renouveler pour la même période au bureau de l’immigration. Un permis de travail devra être demandé à l’employeur. Sans celui-ci le renouvellement ne pourra excéder 30 jours.

 

Je n’ai besoin de personne sur ma Harley Davidson

Ça y est vous êtes fin prêts ou presque, c’est votre deuxième jour et vous souhaitez vous balader à l’autre bout de la ville, partir à la découverte des divers paysages dont la Waï Waï Team vous a tant parlé.

Dilemme : Comment se déplacer dans cette ville immense ?

Pas de panique ! Voici les différentes possibilités qui s’offrent à vous.

Pourquoi louer une voiture alors que vous pouvez simplement vous fondre dans la masse. Comment ? Et ben il suffit juste de nous le demander.  La Waï Waï Team vous conseille : découvrez les modes de transport typiquement thaïlandais, avec les célèbres «  Tuk Tuk », « Sahm lor », pour les aventuriers et les plus curieux. Pourquoi vous embêter à conduire alors que vous êtes en vacances, surtout si vous ne connaissez pas le pays.

L’astuce de la Waï Waï Team : même si vous décidez que votre moyen de locomotion sera traditionnel, tuk tuk, dos d’âne ou pétrolettes en tout genre nous vous conseillons de mettre dans votre valise votre permis international. Ce cher papier rose ne prendra pas beaucoup de place et pourra vous éviter si malchanceux vous êtes une amende de 300 Bahts.

Pas d’angoisse, ce document est disponible en préfecture ou sous-préfecture gratuitement sur présentation de votre permis national, d’une pièce d’identité, de 2 photos récentes et d’un justificatif de domicile. Il sera valable 3 ans. Rien de plus facile et cela vous évitera des mésaventures inutiles.

 

Qui s’y frotte s’y pique…

Pour les « trouillards » des piqûres, pas de panique aucune vaccination n’est obligatoire pour les voyageurs d’Europe vers la Thaïlande.

En revanche nous vous conseillons fortement d’être à jour pour les vaccinations dites « universelles », encore plus utiles là-bas que chez nous : polio, coqueluche, j’en passe et des meilleurs.

Si vous n’êtes pas vaccinés contre l’hépatite A nous vous conseillons de façon urgente de foncer chez votre médecin pour le faire.  Nous serons moins exigeants avec le vaccin contre la typhoïde même si il est préférable de le faire.

L’astuce de la Waï Waï Team : super nouvelle pour les plus téméraires il existe un vaccin 2 en 1 : Hépatite A + Typhoïde.

Et pour finir ce « cocktail de vaccin » il serait bien de se faire vacciner contre la rage, surtout pour des séjours longs comme vous le prévoyez. Attention, ce ne sont que des conseils d’amis, il n’y a pas de caractère obligatoire dans ces recommandations mais il serait dommage de prendre des risques inutilement.

 

Mieux vaut prévenir que guérir

Il est indispensable avant votre départ de vous renseigner auprès de votre caisse d’assurance maladie pour obtenir une couverture médicale à l’étranger. Sans ça même une petite visite chez le médecin peut vous coûter extrêmement cher.

Il possible que vous ne soyez pas ou insuffisamment couvert par votre caisse habituelle, pas de panique il existe plusieurs assureurs spécialisés : cfe.fr, assistance-etudiants.com, travelexpat.com…

Il faut bien se renseigner sur le fait que votre centre de sécurité sociale couvre bien votre pays de départ. Pour les Erasmus, certaines universités partenaires exigent que vous souscriviez leur propre assurance, d’autres universités acceptent un certificat attestant votre couverture assurance maladie française. A vous de voir !

L’astuce de la Waï Waï Team : n’oubliez pas aussi dans le package de prendre l’assurance rapatriement et responsabilité civile.  Votre carte vitale ne vous servira à rien en Thaïlande, néanmoins une carte pour l’international vous sera fournie.  A ne surtout pas oublier chez soi sur son bureau.

En ce qui concerne la trousse médicale à mettre dans votre valise, nous vous conseillons fortement de partir avec une réserve de médicaments : des antidiarrhéiques et des réhydratants, des antihistaminiques en cas de rhume, allergies, piqûres d’insectes ou mal des transports, des antiseptiques et désinfectants pour les coupures, les égratignures superficielles ou les brûlures, de l’aspirine ou du paracétamol pour les douleurs et la fièvre, une bande velpeau et des pansements pour les petites blessures, un anti-moustiques, un écran total, une pommade pour soigner les piqûres et les coupures et des comprimés pour stériliser l’eau.

En cas de problème majeur, sachez que les hôpitaux thaïlandais sont de bonne qualité et équipés des dernières technologies. Le corps médical formé aux Etats-Unis parle l’anglais, mais il vous est possible de faire appel aux services d’un traducteur grâce au Tourism Assistance Center.

L’astuce de la Waï Waï Team : évitez la consommation de lait frais non pasteurisé et l’eau du robinet impropre à la consommation.