Khao Phansa, le festival des bougies


6VDvv6d8rDYSk5v14SfrTbY3saQd76gBM5ZU69l9EgIZP_GJLefOmogaKyGenmemaE87nmPj7CXbJwPvCnO5No
La saison des pluies encore appelé le Carême Bouddhiste est marqué par deux événements religieux : un événement marque l’entrée dans la saison des pluies, Wan Khao Phansa, et le 2ème marque la fin de la saison des pluies, Wan Ok Phansa.

Pendant la saison des pluies, généralement juillet, août, septembre, les moines ne sont pas autorisés à dormir hors du temple. Cette tradition vient de Bouddha, lorsqu’il logeait  pendant la saison des pluies pour éviter de tuer des insectes ou des graines de culture. C’est une période propice à la méditation, aux études et à la formation des moines. Pendant ces 3 mois, les moines sont autorisés à sortir le jour mais doivent rentrer dormir au temple le soir.

Aussi, beaucoup d’hommes thaïlandais deviennent moines avant la saison des pluies, car ils bénéficient de formation. Cela correspond à une vieille histoire ou légende qui dit qu’à l’époque de Siddharta un moine ou disciple sortit du temple auraient écrasé de nombreux insectes fuyant la pluie de la mousson, s’en plaignant, le Bouddha lui aurait suggéré de rester au temple pour éviter d’écraser ces créatures terrestres, d’où ce jour du Khao Phansa qui correspond à la pleine lune du huitième mois lunaire.

Ce jour est l’occasion pour les thaïlandais d’allumer de nombreuses bougies autour des maisons.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *